Electro Symphonic Project

Electro Symphonic Project est un concert inédit qui joint la musique classique et électronique et qui s’est tenu à la Seine Musicale le 8 octobre 2019.

Le Choeur régional Vittoria a démarré sa saison musicale 2019-2020 par deux grandes premières : première fois à la Seine Musicale et première fois dans un projet de musique « électro » associé au classique sur une idée originale de Laurent Couson.

Et si un orchestre symphonique et une chorale pouvaient être aussi une machine à faire danser les publics comme savent le faire les Djs sur les pistes du monde entier et ainsi amener un nouveau public dans les salles ?

Le mardi 8 octobre 2019 à 20h30, l’auditorium de la Seine Musicale a accueilli « Electro Symphonic Project ».

©ChoeurVittoria ©MarleneDelcambre


L’HISTOIRE D’ELECTRO SYMPHONIC PROJECT


Laurent Couson, compositeur et chef d’orchestre, a décidé en 2016 de tenter une nouvelle expérience musicale d’un genre nouveau. Sur 15 titres originaux, il a proposé une collaboration à quelques-uns des meilleurs DJs et créateurs électroniques français, qui font les grandes heures des scènes Techno, RNB, House et Industriel du monde entier comme Tom Fire, Benoit Lugué, Charles Schillings. Ils ont alors posé sur ces compositions musicales des rythmes et sons électroniques d’un genre nouveau dans un univers symphonique très codifié.

Le résultat donne une musique à l’énergie incroyable, aux frontières du rythme, de l’harmonie et des genres.

Cela a donné lieu à un album « The modern symphonic album » qui est sorti en 2017 chez Universal Production Music. Puis, a débuté une tournée Live en 2018 mise en lumière en mapping 3D, avec l’envie d’aller à la rencontre des orchestres classiques, accompagnés des DJs et de leurs platines.

L’Electro Symphonic Project a notamment posé ses bagages à l’Auditorium de l’Opéra de Bordeaux en 2018 et où il a connu un vif succès.

En 2019 cette fois à la Seine Musicale, la musique chorale se joint à ce projet atypique pour faire de l’Electro Symphonic Projet une création musicale complète et entrainante grâce au choeur régional Vittoria.

« Le son, très électronique, semble sortir tout droit d’un film paranormal. Certains dans la salle sont déconcertés, mais se laissent vite emporter par la musique. » Ludivine Trichot, journaliste, le Figaro Culture

« Soutenu par une scénographie et un mapping 3D pour la mise en lumière, Laurent Couson a parfaitement relevé son défi de rendre un orchestre symphonique comparable à une formidable machine à faire danser tous les publics. » Isabelle Camus, Serial Blogueuse


LAURENT COUSON


Laurent Couson exerce les professions de compositeur, pianiste et chef d’orchestre. Très jeune, il mène des études couronnées de premiers prix au Conservatoire de Tours. Il entre ensuite au Conservatoire Supérieur de Paris et à l’Ecole Normale de Paris où il connaît le même succès.

Il entame sa carrière au sein de Radio France, qui lui passe ses premières commandes qu’il dirige lui même, puis on joue ses oeuvres Salle Pleyel, Théâtre des Champs Elysées, Théâtre de la Ville, et même au Carnegie Hall de New York. Il devient directeur musical associé de l’Orchestre et Chœur des Trois Cultures basé à Seville et à Rabat pendant cinq ans. Il est ensuite assistant musical de Marc Minkowski, auprès des Musiciens du Louvre, qu’il dirige aussi en concert.

En 2015, il devient directeur musical du South Asia Symphonic Orchestra et du Bangkok Chamber Orchestra en Thaïlande, où il créé SAM Production, un studio et une structure de production réalisant plus d’une cinquantaine d’enregistrements et de concerts. Il travaille aussi comme arrangeur et directeur musical auprès de nombreux musiciens de Jazz ou Chanson Française. Il collabore notamment avec Charles Aznavour, Dee Dee Bridgewater, Didier Lockwood, Francis Lai, Gerard Manset, Régine, Liane Foly, Anggun, Louis Bertignac, Marianne James, Arielle Dombasle, Sylvie Joly, Cecilia Cara, Stéphane Belmondo, Khalil Chahine, Jean Marie Ecay, André Ceccarelli, Eric Legnini…

En tant que compositeur, il écrit et dirige plusieurs spectacles musicaux qui rencontrent le succès dans de grands théâtres parisiens comme « Anges et Démons », « Roméos et Juliettes », ou « Monsieur Luxure », tous salués par la critique.  Résolument aussi tourné vers la composition de Musique de films, il signe la musique originale d’une trentaine de longs métrages avec notamment Claude Lelouch, Luc Besson, Xavier Palud ou Nae carenfil et de nombreux films en Chine, où il donne plus de 50 concerts.

2019-12-05T15:09:53+01:00