Boris Mychajliszyn 2018-05-11T14:06:56+00:00

BORIS MYCHAJLISZYN, LE CHOIX DU C(H)OEUR

Les chemins musicaux de Boris Mychajliszyn et Michel Piquemal se croisent il y a une vingtaine d’années, alors que le premier, jeune adulte, fait son service militaire. Depuis, Boris Mychajliszyn a abandonné sa carrière scientifique, est devenu chef adjoint de l’Ensemble Vocal Michel Piquemal en 1998, choriste de Vittoria, puis, en 2011, chef associé du chœur régional.

UN PARCOURS ATYPIQUE

Ses études en chimie le prédestinaient à une carrière scientifique. C’était sans compter sur son parcours musical d’adolescent en conservatoire (piano et chant). En 1991, Boris Mychajliszyn reprend des cours de chant, avec Anna-Maria Bondi, et de direction de chœur, auprès d’Évelyne Schwab et d’Yves Parmentier, et mène tout de front. « Tout a basculé l’année de mon service militaire, explique-t-il, que j’ai fait à la Garde Républicaine, au sein du Chœur de l’Armée française. Là, j’ai pu rencontrer différents chefs, dont Michel Piquemal. » Les deux hommes se trouvent d’emblée sur le même terrain.

LA RENCONTRE AVEC MICHEL PIQUEMAL

Exit les sciences. Entre 1991 et 2013, Boris Mychajliszyn dirige plusieurs ensembles vocaux amateurs et professionnels, dont le Chœur français d’Opéra, le Chœur des universités de Paris, le Chœur Charles Münch du Conservatoire du XIe arrondissement de Paris… Il passe son Capes d’éducation musicale et de chant choral en 1996. En 1998, Michel Piquemal le sollicite comme chef adjoint de son Ensemble vocal, puis, en 2011, il devient chef associé du Chœur régional Vittoria d’Île-de-France. Cette même année, il est promu chevalier de l’Ordre des Palmes académiques. Les destins musicaux des deux hommes seront dès lors étroitement liés.

La musique est désormais au cœur de son activité, qui lui permet de travailler, entre autres, pour Jean-Claude Casadesus, Charles Dutoit, Christoph Eschenbach, Jacques Mercier, John Nelson, Michel Plasson, Yutaka Sado, et de diriger l’Orchestre national de Lituanie, la Musique principale de l’armée de Terre, l’Orchestre lyrique de Paris et l’Orchestre Charles Münch. Il encadre, chaque été, l’Académie de chœur et d’orchestre de l’abbaye de Sylvanès.

CHŒUR ET PÉDAGOGIE

Ses talents de pédagogue font autorité. En 2005, il est appelé à mener la direction artistique et musicale du Chœur de chambre des Hauts-de-Seine, centre de formation de jeunes choristes adultes issus de classes maîtrisiennes et de classes à horaires aménagés musicales. Depuis septembre 2007, Boris Mychajliszyn est directeur de la Musique à la Légion d’honneur et directeur de la Maîtrise des Demoiselles de la Légion d’honneur de Saint-Germain-en-Laye. Chevalier dans l’ordre des Arts et des Lettres, il a été nommé, en 2017, directeur artistique et musical des différentes formations et chœurs d’enfants de la Maîtrise de Paris.